Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /homez.402/fesfesti/fesfestival/2012/include/function.php on line 194

Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /homez.402/fesfesti/fesfestival/2012/connection/connection1.php on line 3

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /homez.402/fesfesti/fesfestival/2012/adodb/adodb.inc.php on line 889

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /homez.402/fesfesti/fesfestival/2012/adodb/adodb.inc.php on line 1857
Nuit de la Médina 3

Nuit de la Médina 3

Dar Mokri – 20 h et 22 h
Ensemble Ibn Arabi – Maroc

« Elle est prairie pour les gazelles, couvent pour les moines, 
temple pour les idoles, Mecque pour les pèlerins, 
tablettes de la Torah et livre du Coran.
C’est la religion de l'amour, partout où se dirigent ses montures, l’amour est ma religion et ma foi. »
Ibn Arabi

S’inspirant du répertoire des zaouïas, des grands poètes comme bien sur Ibn Arabi qui a inspiré le nom de cet ensemble mais aussi des Ibn Faridh, Al Shushtari, Al Harraq ou encore la grande Radia Al Adawiya, cet ensemble qui évolue au fil des années est un garant de la grande tradition arabo-andalouse.

 

Dar Adiyel - 20h et 22h
Terra Maïre - France
Chants Archaïques et Sacrés du Peuple Occitan

Les voix mêlées de Terra-Maïre (Terre-Mère en langue d’Oc) font resurgir un monde d’émotions essentielles, aux confins du sacré et du sorcier. Des chants médiévaux et sacrés, en Occitan, langue des troubadours et des cathares, chantés par deux femmes Marie Ange et Béatrice, mère et fille, unies autant par l’hérédité que par leur répertoire puisé dans leurs racines du Sud de la France (rouergates, basques, béarnaises..).
Cette aventure musicale a commencé en 1996, quand Béatrice et Marie-Ange entreprennent, côte à côte, un pèlerinage aux sources. Mère et fille, chacune avec sa personnalité et son parcours artistique, commencent alors à redonner vie aux chants séculaires des terres de leurs ancêtres. Ces chants (oraisons, complaintes, psalmodies) "chevrotés" par les anciens, femmes et hommes, disparus pour la plupart, constituent un patrimoine unique, une tradition immémoriale menacée de disparition.
Les deux voix explorent avec beaucoup d’intensité et de maîtrise cette musique populaire, laquelle n'est pas faite de notes mais de visages, de partages, de sensations, où chaque chant possède sa propre couleur, sa charge émotionnelle et spirituelle. Progressivement Marie-Ange et Béatrice vont se laisser imprégner de plus en plus par ces chants, jusqu'à en transmettre la fonction initiatique ou le rôle symbolique, l’émotion archaïque et sacrée.
Les chants profonds, incantatoires, le dialogue subtil entre les voix, l’intervention très sensible d'une violoncelliste de talent (Claire Menguy), les danses tournoyantes de la mère et de la fille, la danse mystique de la jeune Béatrice… créent l’intensité d’une expérience initiatique.


Musée Batha – 21h
Le Cantique des Cantiques & Hommage à Mahmoud Darwich par Rodolph Burger

Avec :
 Rodolphe Burger, guitare, voix ;
 Mehdi Haddab, oud ;
 Rayess Bek, chant arabe ;
 Ruth Rosenthal, chant hébreu ;
 Yves Dormoy, électronique, clarinette,
 Julien Perraudeau , guitare basse et clavier

Coproduction : Compagnie Rodolphe Burger, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau, Wart.
Avec le soutien de la SPEDIDAM.
Production déléguée : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau.
 

« Regarde l’hiver est fini
la pluie a cessé elle s’en va
On voit des fleurs dans ce pays
le moment de la chanson est arrivé
On entend la voix des tourterelles dans notre pays
Première figue du figuier
les vignes en fleur donnent une odeur
Lève-toi
mon amie ma belle
En avant.. »
Le Cantique des cantiques

« Combien parviendras-tu à déposer les adresses »
de mon âme dans les becs de ces colombes,
à disparaître, tel l'horizon sur les pentes,
Pour que je sache que tu es Babel, Égypte et
Shâm ?
S'envolent les colombes.
Se posent les colombes… ».
S’envolent les colombes
Mahmoud Darwich

Rodolf Burger, au-delà de ses racines blues, rock et country aime à créer un univers musical en constante expansion : entre rock mutant, boucles de mélancolie obsessionnelles, jungle de samples, électronique acide ou lunaire, il ouvre de nouveaux horizons d’expression où peut s’entremêler avant-garde et tradition. C’est aux racines de la poésie sémitique, biblique et arabe contemporaine, que nous porte ce très beau projet musical.
La rencontre de l’un des plus célèbres textes bibliques attribué au Roi Salomon et une poésie du grand poète palestinien Mahmoud Darwich peut étonner et pourtant dans cet extrait de ses Entretiens sur la poésie, parus aux éditions Actes Sud, le poète disait :
«Comme vous le savez, j’ai fait mes études dans une école israélienne, et certains livres de l’Ancien Testament étaient au programme en hébreu. J’ai lu la Bible en tant qu’œuvre littéraire, et non comme une référence religieuse ou historique... Trois textes de l’Ancien Testament sont hautement poétiques, et dénotent une profonde expérience humaine : Job, l’Ecclésiaste, et le Cantique des cantiques... Le Cantique des cantiques est considéré par les plus grands poètes du monde comme un pur chef-d’œuvre... »
Et puis il y a la genèse de ce projet où se croise comme dans le matrouz le verbe de la langue arabe et hébraïque comme le raconte Rodolf Burger :
« Il y a d’abord cet appel téléphonique, un jour (nous sommes en 2001) d’Alain Bashung, qui me propose de l’aider à concevoir sa cérémonie de mariage avec Chloé Mons. Il ne s’agira pas d’une cérémonie religieuse, mais il souhaite tout de même qu’elle ait lieu dans une église d’Audinghen, dans le Pas-de-Calais. Mon ami Olivier Cadiot vient de participer à l’énorme entreprise de la Bible Bayard  avec d’autres écrivains contemporains. Sa traduction magnifique du Cantique est achevée et je la propose à Alain et Chloé. »


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

13 Juin 2012 : 20H30


Au coeur de la medina